Les Fours

Four-ceramique-electrique
Four électrique à ouverture frontale

Dans le choix d’un four en premier lieu il y aura bien-sûr la notion de budget et de place disponible pour l’installer.

Le deuxième choix à faire sera entre un four électrique, à gaz ou à bois… ou les trois !

Évidemment si on ne dispose pas d’un espace à l’extérieur de son atelier, il est préférable de s’orienter vers l’électrique. 
Le four à gaz est envisageable à condition de bien dimensionner les conduits d’évacuation de fumée. Et d’assurer une installation sans faille pour éviter tout risque d’incendie.

Avec un espace extérieur, on pourra envisager l’achat où la fabrication d’un four à gaz, voire au bois si cela correspond à vos choix de production.

Quelles différences entre les types de four :

  • Un four électrique permet une programmation des cuissons automatique d’une manière facile relativement fiable et reproductible.
    Les cuissons se feront forcément en oxydation nous verrons plus tard ce que cela signifie.
    Vous pouvez opter pour un modèle destiné  uniquement qu’aux cuissons basses températures (moins cher) – ou bien travailler en hautes températures et à fortiori les basses aussi (c’est une différence de constitution du four et donc de prix).

     

  • Un four à gaz et surtout à bois génèrent des contraintes techniques et logistique beaucoup plus importantes.
    Cependant la possibilité de cuisson en réduction nous ouvre des horizons bien plus grands.
    Ces fours sont aussi l’apanage des cuissons à haute température.
    • > Certains fours à gaz sont programmables mais cela nécessite un investissement financier conséquent.
      >Il n’y a bien sûr pas de four à bois programmable…. le programmateur, c’est vous.

  • La cuisson au bois permet en plus le marquage des pièces par la flamme offrant des effets inattendus et inimitable.
    • >Il n’y a bien sûr pas de four à bois programmable….
    • le programmateur, c’est vous.

 

Les isolants :

Avant de parler “four” nous allons aborder le sujet des isolants qui sont de trois types:

  • En premier lieu les fibres céramique:
    Ce sont des isolants très performants mais malheureusement toxique à la manipulation. Si vous n’y touchez pas tout va bien.
    (Les fibres sont volatiles à la manipulation et leur inhalation est dangereuse pour la santé de vos poumons.
    C’est le cas lorsqu’elles sont neuves et une fois montée en cuisson au moins une fois, c’est bien pire !
    De plus les fibres se collent sur les vêtements, s’insinuent et se plantent dans la peau avec une impression extrêmement désagréable, un peu comme laine de verre… mais en pire)Annoyed

    Elles sont peu onéreuses et ont une durée de vie relativement courte de 1 à 10 ans  voir plus suivant le soin apporté et la fréquence d’usage.
    Ce type d’isolation à un avantage qui est aussi un inconvénient.
    Il n’a que peu d’inertie thermique ce qui lui permet de chauffer très vite mais aussi de se refroidir très vite.
    Dans certains cas cela peut vous aider à cuire des émaux qui ont tendance à couler.
    Le remplacement de l’isolant est une manipulation relativement dangereuse à faire avec de grandes précautions (masque, combinaison, gants …) par une personne expérimentée.
    Les résidus seront conditionnés pour être acheminés au service de recyclage adéquat.
    Heureusement on ne change pas l’isolant très souvent, généralement une ou deux fois dans la vie d’un four.
    isolant_fibre

     

  • Les briques légères :
    Ce sont des briques à forte teneur en alumine.
    Elles se travaillent facilement avec une simple scie égoïne.
    Leur durée de vie est en générale celle du four.
    Leur manipulation est sans danger (connu à ce jour).
    L’inertie thermique est bien supérieure à celle de la fibre entrainant des refroidissements plus lents et des montées en températures elles aussi plus lentes.
    Leurs inconvénients …. Le prix : ce sont les plus chères.
    brique-legere

 

  • Les briques lourdes :
    « l’ancêtre » de nos isolants et la fierté de nos barbecues !

    D’un coût très bas, ce qui est leur première qualité et d’une solidité inégalable, leur gros défaut est leur …. Inertie, vous l’avez deviné.
    Très lentes à chauffer et très très très…..très lentes à refroidir. On les utilise particulièrement pour les cuissons au sel et dans les grands fours à bois.
    Une cuisson dans ce type de four peut durer 36h et le refroidissement …le reste de la semaine. Mais le résultat est inimitable… c’est une philosophie.
    brique-lourde

 

 

Parlons maintenant des différences entre ces différents fours

Les fours électriques:

Produit des temps modernes et aujourd’hui utilisés par la majorité des céramistes.
Ces fours possèdent des programmateurs plus ou moins sophistiqués en fonction du budget que l’on veut ou peut y consacrer et des fonctionnalités demandées.

Il est l’apanage des petits espaces de production.

Il ne faut pas oublier qu’un four électrique même sans production de flamme ou de fumé génère des gaz qui peuvent être toxiques.
En aucun cas, un four de ce type, ne devra se situer dans un lieu d’habitation.

> Le volume maximum de ce four dépendra aussi de la possibilité d’installation d’une puissance électrique suffisante chez vous.

 Le coût de l’abonnement électrique est dépendant de l’ampérage demandé. Renseignez vous avant !!

 Le four devra être connecté sur une ligne électrique indépendante alimentée par un câble de section suffisante (vous trouverez facilement des abaques sur internet)
Le cuivre est cher aujourd’hui; ne mettez pas votre four trop loin du compteur sinon … aïe la facture.

 Si votre installation est en 220 volts il sera difficile d’avoir un four de plus de 200 litres ce qui est largement suffisant pour une petite production.

 Pour ceux qui ont la possibilité de se brancher en 380 volts, l’utilisation de grand four est possible si le raccordement de votre installation permet la puissance nécessaire.

Le prix d’un four électrique est dû à sa constitution c’est-à-dire aux métaux et aux matériaux utilisés pour sa réalisation mais aussi par son programmateur.
Nous verrons plus tard les différents programmateurs et les manières de s’en servir.

Sans citer de marque il faudra privilégier les fours électriques à carcasse et ossature en inox qui ne subissent pas de corrosion due à l’humidité générée par les premières cuissons de biscuit.

Les fours à ouverture frontale sont beaucoup plus confortable à l’utilisation
Mais sont malheureusement plus chers que les fours verticaux type “bidon” qui nécessite un chargement par le dessus et donc une gymnastique plus ou moins facile en fonction de notre souplesse, de la taille du four et de notre âge…

Four vertical “bidon”

 

Les programmateurs / régulateurs:

À moins de faire des cuissons de cristallisation il ne sera pas nécessaire d’investir lourdement dans un programmateur sophistiqué.

Un programmateur à 3 segments est en général largement suffisant.
Lorsque nous parlerons des cristallisations nous verrons qu’il est quand même possible d’utiliser ce type de programmateur simple pour arriver à nos fins.

Les prises sont aujourd’hui quasiment toutes normées : Prises 8 broches.

Sachez qu’un ancien four sans programmateur peut être assez facilement équipé à condition d’avoir de bonnes notions en électricité ou encore plus facilement en le confiant à un professionnel.

Un article complet sera bientôt consacré aux différents types de programmateurs.



Les fours à gaz :

Ils peuvent être manufacturés ou fabriqués par vous-même il n’y aura pas de problématiques de volume c’est à vous de dimensionner votre besoin.
Seul le dimensionnement du/des brûleur/s et de la cheminée sera à calculer.

Une conduite de cuisson au gaz est une opération technique qui devra impérativement être conduite au moins les premières fois avec un professionnel ou un amateur très aguerri… ne présentant pas de trace de brulures suite à ses cuissonsJust kiddingDisappointed smile

 

Il serait inconscient, à mon avis, de réaliser ce genre d’opération seul pour une première fois. Mais c’’est vous qui voyez !

Au gaz on parle de conduite de cuisson. Et c’est vraiment le cas.
Pour ma part je cuis uniquement au gaz pour ma production personnelle (
et j’enseigne avec des fours électriques et gaz)
Ce four est l’objet d’une attention régulière mais pas constante durant toute la phase de cuisson.


Cette cuisson est beaucoup plus précise et adaptée à certains émaux.
La palette d’émaux possibles s’agrandit considérablement avec ce type de four.



Les fours à bois :

Four Raku au Bois



Si les pompiers de votre région et vos voisins vous le permettent, le four à bois est une aventure à construire, à maitriser, à piloter (à ce niveau on ne conduit plus, on pilote !!).

En tout cas si vous pouvez avoir un petit four bois vous aurez des joies, des surprises … Tout un monde

Hormis pour le Raku, la cuisson au bois est, aujourd’hui, une pratique assez rare… Mais j’adore le résultat.

Certain four à gaz ou bois seront destinés aux basses températures. Ces fours seront utilisés dans les cuissons Raku (objet d’un autre article).

 

La taille du four:

En pratique :

. Un four de 80l est un bon choix pour un amateur et un amateur éclairé qui arrive à gérer la taille de ces pièces et les rotations de cuisson.

. Un four de 100 à 150 litres sera largement suffisant pour une petite production amateur ou semi-professionnel, voir pro.

. Un four de 250l est à mon avis un très bon volume pour une production artisanale.

. Un four de 60l ou encore plus petit, ne sert à mon sens, qu’a faire des bijoux ou pour s’essayer à la céramique.
Il y a souvent peu de différences de prix entre un 60l et un 80l.
Le problème de ces petits fours est leur vitesse de refroidissement.

A moins d’avoir un programmateur permettant de gérer la vitesse de descente (ce qui est rare d’investir autant dans un programmateur avec un si petit four).
Les résultats obtenus dans ce type de four seront difficiles à reproduire dans un grand four bien isolé.

J’ai eu une production artisanale pro durant plusieurs années avec un petit four gaz de 120l.

Aujourd’hui les grands fours sont assez peu utilisés sauf pour les professionnels qui ont une production conséquente et régulière.

Pour un débutant un four électrique est d’une utilisation confortable et moins stressante tout en permettant de bien « s’amuser ».

Si vous pouvez, offrez vous les trois ! …Party smile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *